boire à tire-larigot -> πίνω πολύ, πίνω τ' άντερά μου, πίνω σαν νεροφίδα, κατεβάζω όλο τον Βόσπορο, πίνω όλο τον Βόσπορο

Offline Frederique

  • Moderator
  • Hero Member
  • *****
    • Posts: 80227
    • Gender:Female
  • Creative, Hardworking and Able!
boire à tire-larigot -> πίνω πολύ

http://www.languefrancaise.net/bob/detail.php?id=9488

Quand on était gamins, on disait souvent  «A tire la rigole» pour exprimer l’abondance de quelque chose. Je crois même que c’était plus souvent «A tort la rigole», car il y avait une connotation punitive suite à un abus. «Tu viens de finir la bouteille de limonade que je viens d’acheter!», criait ma mère. Comme mon grand-père quand il rentrait de son tournoi de cartes et qu’il avait bu à tire-larigot sans pourtant tomber dans la rigole.
L’origine viendrait de gosier: boire «à tire-gosier», boire beaucoup.
Les Français penchent pour la version suivante: nom venant d’une des grosses cloches de la cathédrale de Rouen portant la marque La Rigault , nom de son donateur, archevêque de son état. Son poids faisait tirer la langue aux sonneurs. Les pauvres avaient le gosier en pente...
D’autres linguistes penchent pour l’origine d’une petite flûte. Boire à tire-larigot viendrait de l’attitude apparentée au joueur de flûteau, qui ne quitte pas son instrument des lèvres et qui aspire comme un fumeur de joints!

Boire énormément - Le Stylo rouge – Jouer avec la langue
« Last Edit: 17 Apr, 2014, 10:49:32 by Frederique »
Communicate. Explore potentials. Find solutions.


 

Search Tools